La paille

Pour la paille il faut être prêt à tout moment. Max a trouvé un agriculteur très sympa à 15 km de chez nous d’accord pour nous faire les bottes, il a récupéré la machine, il nous prête le hangar pour les stocker. Et en juillet, un jour, il nous appelle, la paille est sèche, c’est demain!

et comme la vie est bien faite, il y avait des copains à la maison, les  « Normands Laborieux »! Merci à Johanne et Manu, Doll, Claire et les enfants, et puis Dédé, Laurent et Reuil. Longue journée, physique et joyeuse, de travaux des champs…

Coté technique, Max vérifie la taille, le poids.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s