Montage Structure Centrale RDC (suite) (20 mai 2017)

Week-end 2 : On pose le poteau poutre

Les mesures et hauteurs ayant été alignées et mesurées au laser, je croise les doigts pour ne pas avoir à démonter la structure pour adapter en retaillant les appuis sur les poutres.

15poteaupoutre0001

Pour l’instant ça rentre…

15poteaupoutre0002

ça rentre toujours…

15poteaupoutre0003

Et puis ça ponce aussi… encore et encore…

15poteaupoutre000415poteaupoutre0005

15poteaupoutre0006

Notre meilleur profil

15poteaupoutre0007

15poteaupoutre0008

Ca colle !

15poteaupoutre0009

Super, tout colle !!!

L’alignement des poutres s’est fait au cordeau,

Quant à la hauteur des poutres, on a eu à retoucher la hauteur de 2 des 3 bases en béton de 3mm (on a décalé les poteaux à la base, et on a disqué le haut des socles)

Montage Structure centrale (mi mai 2017)

15poteaupoutre0005

1 OSSATURE MAISON 14 04 17

Rappel : Voici l’ossature du RDC et la structure poteau poutre (en marron) qui va supporter le solivage de l’étage

Note : La double poutre + l’interruption de la poutre permet le passage de l’escalier qui monte à l’étage

2 solivage etage

Solivage avec un chevêtre pour l’escalier et un trou pour la mezzanine de la chambre de Mayou

 

Week-end 1 : Ponçage et taillage des poutres et poteaux

15poteaupoutre0001

Matérialisation de la poutre par un cordeau tendu entre les deux logements de la poutre sur les murs Est et Ouest

 

15poteaupoutre0002

Alignement avec les pieds de poteau (cordeau également)

15poteaupoutre0003

Supports de poteaux, alignés et calés en hauteur

15poteaupoutre0004

Découpe des poteaux

Note : Les poteaux sont faits avec des vieilles poutre récupérées (merci Mimi et Dédé) ou achetées sur leboncoin, c’est du boulot en plus pour les poncer etc, mais c’est moins cher que du douglas de scierie et ça a plus de gueule !!!

15poteaupoutre0005

Atelier ponçage et taillage des poteaux et des poutres (empreinte de logement des contrefiches)

15poteaupoutre0006

Taillage du passage de la poutre

15poteaupoutre0007

Taillage de l’empreinte où se loge la contrefiche

15poteaupoutre0008

idem

15poteaupoutre0009

Empreinte du logement de la contrefiche dans la poutre

15poteaupoutre0010

Mes croquis

A la fin du week-end, tout est taillé et poncè, sauf les contrefiches que nous taillerons, sur mesure, une fois que les poutres et poteaux seront en place

Structure bois RDC fin (mi mai 2017)

Pour rappel : Le plan de mon RDC

14structRDC0004

Note : Vous avez le modèle sketchup dans le dossier de présentation ici

1 OSSATURE MAISON 14 04 17

 

Un petit tour de ce RDC pour voir les détails des solutions techniques choisies.

Rappel : Voulant construire une maison en paille AVEC des angles arrondis, nous avons été amenés à inverser les angles vifs de chacun des murs, ceci explique la complexité relative de mes montants de fenêtre.

14structRDC0001

Façade Est

14structRDC0002

14structRDC0003

Façade Ouest

14structRDC0004

Façade Sud

14structRDC0005

Porte d’entrée, avec ses angles inversés et son linteau massifs

14structRDC0006

Fenêtre de la cuisine

Note : Les scotch orange sur le dessus empêchent l’eau de la pluie d’entrer dans les trous des vis (6×140) fixés par dessus et y stagner

14structRDC0007

Visible ici : L’angle inversé et les linteau appuyé sur un épaulement de 5cm

14structRDC0008

Visible : Angle inversé + le montant 4×10 sur lequel on va venir fixer la fenêtre en tunel

14structRDC000914structRDC001014structRDC001114structRDC001214structRDC0013

14structRDC0014

Lisse haute vue de dessus avec sa vis 6×140 qui va venir se visser dans le linteau et le solidariser avec la lisse haute

14structRDC0015

Alignement impeccable des lisses hautes…. OUF !

14structRDC0016

Baies vitrées, même type, angles inversés

14structRDC0017

Baies vitrées

14structRDC001814structRDC0019

Un tour d’horizon des 4 façades (vues de l’intérieur)

14structRDC0020

Façade Est

14structRDC0021

Façades Est et Sud

14structRDC0022

Façade Sud

14structRDC0023

Façade Ouest

14structRDC0024

Façade Ouest et Nord

1 mois de boulot pour la lisse basse et le montage des murs en équivalent 2 personnes à mi temps

Montage Structure bois RDC (avril 2017)

Et voici le plan du RDC !         Planning :

  • Montage de la lisse basse
  • Montage des angles (référence de verticalité)
  • Montage des ouvertures (portes et fenêtres)
  • Montage de la lisse haute
  • Montage des montants

1 OSSATURE MAISON 14 04 17

13bisstructRDC0002

Lisse basse côté nord, fixé (goujon d=8 L=100 espacé de 40cm) sur muret en béton

Note : On voit ici un des angles extérieur de la maison et la solution « originale » qui consiste à inverser l’angle afin de créer un arrondi entre mur Est et Nord

13bisstructRDC0001

9 avril

Note : La lisse basse sera composée de 2 épaisseurs de montants.

Première épaisseur : section 4×10 (fixation vis 5×80) qui absorbera la hauteur de l’OSB (22mm) et du carrelage d’un côté, ou du plancher de l’autre.

Deuxième épaisseur: section 4×8 (fixation par goujons 8×100) de façon à surélever la paille de 4cm par rapport au sol fini (sécurité pour maintenir la paille hors d’eau en cas de dégât des eaux) et section 4×10 afin de créer un petit rebord entre les 2 lisses sur lequel viendra se poser une planche d’OSB (sur lequel on viendra couler le lit de mortier sur lequel viendra se poser la botte de paille)

13bisstructRDC0003

Lisse basse (première épaisseur pour l’instant) : Largeur extérieure 46 cm (botte 37cm + 2×4 cm pour les montants verticaux en bois + 2×0,5 cm de marge)

Visible aussi : la liaison entre la dalle bois et le muret en béton, ainsi que l’isolant (liège en vrac) entre les deux murets

13bisstructRDC0004

Hyper bien :  Commander des sections 4×10 en 4m de long pour faire les lisses (idem en 4×8 ou 4×12 dans mon cas)

13bisstructRDC0005

Visible ici : La double épaisseur de lisse basse (dont celle du dessous -Largeur 10cm- est plus large que celle du dessus -largeur 8 cm-)

Visible également : Le joint pâte que l’on a mis entre les éléments composant la lisse (je sais pas si c’est nécessaire ou efficace, mais en vue du test d’étanchéité à l’air ça me rassure)

13bisstructRDC0006

Voici un bel angle, bien dressé, bien vertical et bien contreventé !

13bisstructRDC0007

Premier plan : Support de la poutre qui va soutenir le solivage de l’étage.

Note : Les poteaux classiques dans la construction GREB ne sont pas comme ça, mais j’ai suivi les préconisations de Florent, habitué du GREB et formateur chez « Approche-Paille » (ça utilise plus de bois, mais nécessite moins de main d’œuvre dans le remplissage de l’isolant)

13bisstructRDC0008

AAAHHH !!!! l’arrivée du bois !!!!                                                                                                  OOOOOHHHH !!! ils se sont plantés dans les côtes des solives…..

Quasiment tout le bois de la construction a été commandé et livré en même temps !!! Va falloir trouver où le caler….

13bisstructRDC0009

et puis le caler bien à plat pour pas qu’il se déforme !

13bisstructRDC0010

Un angle de plus (sud est) et une lisse haute de plus !

13bisstructRDC0011

Ouverture de la porte d’entrée + à gauche, la fenêtre de la cuisine et au fond la fenêtre du salon (1er mai)

13bisstructRDC0013

Originalité encore : Les linteaux des ouvertures (portes et fenêtres) dans la construction GREB classique, utilisent de l’OSB pris en sandwich entre montants de 4×10,

sous les conseils de Florent encore, j’ai remplacé cela par des planches en douglas de 4cm d’épaisseur sur 25 de hauteur

Au final, le prix n’est pas supérieur à l’OSB et c’est plus rapide à réaliser, puis ça doit être mécaniquement meilleur.

13bisstructRDC0014

1er mai

13bisstructRDC0012

Ne pas oublier de bien contreventer et de bien rigoler !!!

13bisstructRDC0015

5 mai 2017

13bisstructRDC0016

5 mai matin

13bisstructRDC0017

5 mai soir

13bisstructRDC0018

Merci à Nico, from Twiza, pour sa participation pendant 2 semaines !

Fixation des linteaux :

  • Par dessus : Vis 6×140 tous les 30 cm, à travers la lisse haute (tête noyée dans un trou de diamètre 24mm et profondeur 5cm)
  • sur le côté : 3 vis 5×80 dans les montants verticaux

Remarque : Les linteaux sont appuyés sur un épaulement de 5cm sur les montants

13bisstructRDC0019

10 mai 2017

SURPRISE DU CHEF : Mur sud tout gondolé….

Problème de méthode, on a fait la verticalité (fil à plomb) de chaque ouverture, contreventé, monté les linteaux, monté les lisses hautes, et posé les entretoises entre les lisses

et puis quand on a regardé les alignements… ils étaient pas bon du tout…

Récupération : On a tendu une ficelle entre les 2 angles Est et Ouest du mur sud et on a tout réaligné dessus….

Ouf ! ça a marché….

 

UN TRES GRAND MERCI à Nico, Florent et Dédé pour leurs coups de main !!!

Terrasse (mi février 2017)

L’idée : Créer une terrasse « étanche », c’est-à-dire, telle que le dessous soit protégé de la pluie et donc utilisable.

Composition de la terrasse, depuis le bas jusqu’au haut :

1. Structure poteau poutre      2. solivage     3. bacacier    4. entretoises plastique     5. lambourdes classe IV        6. film de rupture de capilarité     7. lames de parquet

13terrasse0001

fixation d’un appui en bois sur lequel reposeront les solives

13terrasse0002

Appui fixé avec des tiges fileté scellées chimiquement au droit de chaque solive

13terrasse0003

13terrasse0004

structure poteau poutre (poteaux verticaux en vieux chêne trouvé sur le bon coin 250€/m3) poutre : provenant d’une scierie (douglas 380€ TTC/m3)

13terrasse0005

solivage + entretoises + bacacier (6€ TTC/m2 le bon coin encore) Et un bon petit espace couvert !!!

13terrasse0006

13terrasse0007

entretoises pour surélever les lambourdes et les maintenir au sec

13terrasse0008

bacacier + entretoises + lambourdes

13terrasse0009

Pose des lames de terrasse (en douglas, déclassé, le boncoin toujours 11€ TTC/m2)

Hérisson de la partie sur terre plein (9 mars 2017)

OUFFF !!!        Belle perf,        j’avais pensé à ne pas faire le muret du côté Est !

Ce qui m’a permis de faire entrer le camion  dans la maison

Livraison de cailloux 16/32, 18 Tonnes à égaliser (260€ TTC livré)

12herisson000112herisson0002

12herisson0003

18 Tonnes à étaler, c’est du boulot mais beaucoup mieux que s’il fallait le déplacer à la brouette !

12herisson0004

On dégage la fondation qui va recevoir le double muret

12herisson0005

12herisson0006

Voici le double muret  monté. Parapaings de chaînage d’un côté, parpaings classique de l’autre (et sur le dessus le coffrage pour une arase de mise à niveau avec le reste)

12herisson0007

coffrage d’un poteau + ferraillage

12herisson0008

Ya pu ka couler !!!

12herisson0009

Dalle bois du RDC (09 fev 2017)

Ca y est !!! On attaque le bois !!!

Début avec la dalle du RDC.

Note : Toutes les solives ont été calculé à la déformation et à la rupture avec un logiciel gratuit de résistance des matériaux mis au point par l’IUT du Mans, nommé « RDM le Mans »

Plus vérification avec un calculateur (format Excel) cliquer ici

11dalle0001

Mise en place des solives (sur film anti remontée par capilarité) + calage + fixation (équerres et chevilles marque « crampon » très efficaces)

11dalle0002

Double solives pour supporter le poids du mur (appuyé sur le cadre et la double solive)

11dalle0003

Solives épaisseur 5 cm, cadre épaisseur 10 cm (double solive pour que ce soit plus large que la lisse basse (10cm) et ainsi créer des appuis pour l’OSB)

11dalle0004

Fixation des solives sur le cadre par deux vis à chaque extrémité (diam 8 mm L= 200 mm)

11dalle0005

Solives de 28 cm de hauteur, pour une dalle bien rigide, calculées pour supporter une charge de 650 daN/m2 et pour pouvoir mettre l’isolant sur la hauteur (copeaux de bois ou ouate de cellulose)

Remarque, les entretoises sont aussi de hauteur 28 cm, mais il aurait fallu prendre 1 ou 2 cm de moins pour ne pas s’embêter avec les alignements (poser l’OSB sur les solives et non les entretoises)

11dalle0006

chevêtre pour l’escalier

Taille du bois et montage complet de la dalle : 10 jours temps plein à 2

Coulage Hourdi (29/01/12)

Après avoir bouché le trou entre le mur du soubassement et la partie haute, nous voilà partis pour poser un plancher hourdi sur poutrelles et entrevous + ferraillage (650€ TTC pour 15m²)

10hourdi0001

J’ai fourni le plan (où sont les appuis de poutrelles) + l’étude des charges (poêle, mur en terre). Le fournisseur m’a fait l’étude de dimensionnement des poutrelles et entrevous  et fourni le plan de pose (ce que j’ai dans les mains)

10hourdi0002

Mise en place des poutrelles et entrevous

 

10hourdi0003

Coulage

10hourdi0004

Ferraillage : Treillis posé sur les marmites + ceinture périphérique

10hourdi0005

On étale, on nivelle

10hourdi0006

Les planelles à niveau d’un côté et des planches de coffrage de l’autre côté me permet de tirer une dalle correcte

10hourdi0007

Mission accomplie

10hourdi0008

Ca avance !!!

Coffrage et coulage des Linteaux (20 déc 2016)

Ca sent la fin du béton !!!

Etape suivante : Couler une ceinture ferraillée qui va faire le tour du soubassement et faire le lien avec les poteaux qui vont être remplis par la même occasion.

 

9linteau0001

Ferraillage des parpaings de chaînage avec du triple fer en triangle

9linteau0002

Ferraillage des linteaux avec du carré 4 brins + supplément pour emplir les 20cm d’épaisseur de linteau

9linteau0003

Liens entre chainage horizontal et ferraillage du poteau

9linteau0004

Ferraillage d’un angle

9linteau0005

9linteau0006

Coffrage des linteaux

9linteau0007

9linteau0008

Coffrage à la même hauteur que le coffrage de l’arase que nous allons faire sur l’ensemble de la ceinture pour avoir un défaut maxi de planéité de 1cm pour 10m (norme construction)